share on:

Avant les fêtes de fin d’année, le professeur Bérurier en met un dernier coup.

Lundi

La dernière semaine avant les congés de Noël commence mollement. Les élèves dorment littéralement sur leur table. J’en ai réveillé trois aujourd’hui.

En rejoignant la salle des professeurs pendant la récréation du matin, je croise trois professeurs qui arrivent en tenant un élève par le col. Ce dernier n’y va pas de main morte :

« Tu vas voir, je vais te niquer ta mère, touche moi même pas, tu vas voir … »

Le jeune homme est inscrit au collège depuis 3 semaines et est en France depuis quelques mois seulement.

Une photo est placardée sur la machine à café. Une partie des enseignants prend la pose. Soirée de Noël. Le thème était les années quatre vingt, le plat une paëlla.

Mardi

Certains collègues se plaignent de leurs problèmes de digestion. La paëlla de la veille.

Deux heures de cours ce matin. Réunion parents / professeurs cet après midi. Les parents se sont déplacés en masse pour récupérer les bulletins de leurs enfants. Petit florilège des réactions :

Parent numéro 1 : « Je lui ai dit que j’allais lui couper les cheveux si elle continuait.

Elle continue, elle va venir chauve au collège, moi je vous le dis Monsieur. »

Parent numéro 2 : En pointant la feuille présentant l’avertissement de comportement « c’est un avertissement que je suis venue chercher ? C’est ça le bulletin ? Tu vois, la PlayStation, tout ça, c’est fini. Plus rien. Je me saigne pour toi et voilà. Plus rien. Vraiment. »

Parent numéro 3 : « D’accord…d’accord… d’accord…d’accord… d’accord… »

Parent numéro 4 : « Bon moi je voulais vous voir parce que vous êtes le premier à faire une critique sur le bulletin de mon enfant. Donc moi je me dis enfin, il y en a un, alors je voulais qu’on en parle vous et moi. »

Jeudi

Journée consacrée à la surveillance des brevets blancs et devoirs communs.

Un élève termine son épreuve de mathématiques avant les autres. Il doit attendre 50 minutes avant de sortir de la salle. Il s’est occupé comme il a pu : paris sportifs et calculs de cotes pour les matchs du jour, dessin sur la main, avion en papier, petite sieste, autre avion en papier. Une élève se plaint de ne jamais réussir en mathématiques : elle n’a ni calculatrice, ni équerre, ni compas.

Le soir, certains enseignants sont très déçus : le vin chaud annoncé par l’agenda de la semaine n’est pas au rendez-vous.

Vendredi

Journée sans intérêts. Les élèves veulent être en vacances. Les quelques enseignants qui n’ont pas choisi de faire des contrôles ce jour s’en mordent les doigts.

Christophe Bérurier

mm

Christophe Berurier

Christophe Berurier est professeur. Il aime les mots et le vélo.