Michel Zink publie Bienvenue au Moyen Âge aux éditions des Équateurs.

A l’instar de son collègue du Collège de France Antoine Compagnon et son Été avec Montaigne, Michel Zink publie Bienvenue au moyen-âge, un recueil de ses chroniques sur France Inter durant l’été 2014.

Si ce livre laissera certainement sur leur faim les médiévistes purs et durs habitués des ouvrages savants de Michel Zink comme Littérature française du Moyen Âge chez PUF ou Poésie et conversion au Moyen Âge (toujours chez PUF) ou les agrégés de lettres classiques rompus à la patiente étude de la phonétique historique et autres interminables traductions, il n’en contentera pas moins les curieux, les amateurs et les passionnés de littérature.

Un grand âge de la littérature

Le Moyen Âge n’est pas cette longue période de ténèbres qui sépare la chute de l’Empire Romain et les Lumières de la Renaissance. Ce topos, parfois trop véhiculé par les manuels d’histoire, Michel Zink le fait voler en éclats en montrant les beautés et surtout la liberté qui imprègne ces siècles dans sa poésie, ses Arts, ses amours. Le Moyen Âge se caractérise avant tout par les légendes et Zink nous en expose les principales : Lancelot, Arthur, Gauvain, Perceval, le Graal, Tristan et Iseult et également une époque riche en poètes (Rutebeuf, Villon).

A chaque fin de chronique, il est écrit « C’était au XIIe siècle », comme pour mieux marquer l’incroyable modernité des textes étudiés et leur écho dans les années 2000. Si les romantiques et Walter Scott en tête ont grandement contribué à réhabiliter la littérature médiévale, il semble toujours nécessaire d’en rappeler sa force et sa profondeur qui a permis à Tolkien de composer ses chefs d’œuvre ou aux développeurs de créer la saga Final Fantasy.

Enfin, cet âge des légendes médiévales est celui des grandes histoires populaires qui ont permis à la nation française de se forger, grâce notamment à la Chanson de Roland. C’est la grande époque de la tradition orale, des troubadours et des jongleurs, des histoires qui se racontent auprès du feu ou sur la place du village que Michel Zink a le talent de nous faire revivre. En 2015.

Pour écouter les cours de Michel Zink au Collège de France : cliquez sur ce lien.

Pour réécouter les chroniques de Michel Zink sur France Inter : cliquez sur ce lien.

Se procurer l’ouvrage sur Amazon.

Julien de Rubempré

mm

Julien De Rubempre

Fondateur du Nouveau Cénacle. Navigue entre sa bibliothèque, le Parc des Princes, Guernesey et son encrier. Pur produit d'une époque qu'il critique inlassablement.