share on:

Le mercato réservera peut-être quelques surprises, mais l’effectif ne devrait pas être chamboulé outre mesure.

Mais en attendant de connaître les éventuelles sanctions du fair-play financier décidées par l’UEFA, nous pouvons d’ores et déjà croire en l’arrivée d’Angel di Maria et deviner comment il évoluera. Énormes la saison passée, Pastore et Verratti seront les titulaires indiscutables.

Option 1 – Rien ne bouge pour Paris

Et Laurent Blanc reconduit son 4/3/3 qui lui a permis de faire le quadruplé cette saison. Di Maria jouerait côté gauche, Cavani à droite, Ibra au centre, Pastore en soutien : cela a de l’allure mais l’Uruguayen devra une nouvelle fois s’exiler sur un côté. Nouvelle bouderie en perspective, ce qui serait logique. Ou alors, si le géant suédois au physique incertain se blesse, il sera à droite et Lucas jouera régulièrement sur le côté.

Option 2 – Un système à deux pointes

C’est celui qui a été testé – avec grand succès – lors des dernières rencontres disputées par le PSG. Di Maria retrouverait un milieu à trois comme au Real Madrid avec Pastore et Verratti, derrière deux attaquants : Ibrahimovic et Cavani. C’est l’option la plus probable car elle permettrait de satisfaire tout le monde : El Flaco en meneur de jeu, El Matador en 9, et les clefs du jeu au petit italien. Mais cela éclipserait Lucas sur le banc de touche.

Option 3 – Blanc fait la révolution

Et change tout pour un 3/4/3 au moins en championnat. Grand mérite : cela ferait rentrer Marquinhos en titulaire indiscutable avec Luiz et Silva en défense, Motta, Di Maria, Matuidi, Verratti au milieu, Pastore en 10 derrière Ibrahimovic et Cavani. Si Blanc se montre souvent frileux pour changer son schéma, celui-ci lui permettrait de faire jouer tous ses talents à leur meilleur poste, et de présenter un visage plus conquérant pour affronter des seconds couteaux de Ligue 1, avant de repasser en mode « sérieux » contre les grosses cylindrées de Ligue des champions.

C’est prouvé : on ne gagne pas la coupe aux grandes oreilles avec un seul système, ni une seule tactique. Il faut pouvoir en changer en cours de match pour surprendre. Avec ces trois options, et quelques joueurs de renfort sur le banc, Paris serait d’attaque pour enfin soulever le trophée tant convoité.

La Rédaction

La Rédaction

La Rédaction

Les Trois Mousquetaires de la presse internet.