mm

Christophe Berurier

Christophe Berurier est professeur. Il aime les mots et le vélo.
Partagez

Les perles du bac n’étaient qu’une tradition journalistique pour boucler les pages de Juin du Parisien – Aujourd’hui...

1 Partage

Le Nouveau Cénacle a fait ce que n’ont pas fait les autres : lire Soumission avant d’en parler.

Partagez

Il est des domaines comme la grossesse, comme l'accouchement, comme l'avortement, qui semblent encore réservés aux femmes.

Partagez

Si être un vieux con c’est reconnaître que ces trois hommes sont de très grands artistes, bouffis de...

Partagez

L’idée première était simple : je voulais donner un panorama réel des rapports quotidiens entre les élèves et...

Partagez

Antoine Compagnon est un comédien paradoxal. Son honnêteté ne fait aucun doute, mais ses maladresses l’enferment dans sa...

2 Partages

Il passa tranquillement, lentement, un mulot entre les crocs, ignoré par la chevrette. Le mulot fit sans doute...

2 Partages

Le sport vélocipédique a ceci d’utile aux Français : il ne fait pas rêver, il n’est pas un...

Partagez

Je songe à cette année de plus en moins ; aux longs moments d’ennuis, aux sanctions et aux...

Partagez

Avant dernier numéro des chroniques du professeur Christophe Bérurier avant la quille.